allemagne légalisation cannabis

Quand l’Allemagne va t’elle légaliser ?

L’Allemagne a déclaré qu’elle s’apprêtait à légaliser le cannabis, mais quand cela arrivera t-il ?

L’Allemagne a rejoint la Suisse, Malte et le Luxembourg pour avoir pris la décision de légaliser le cannabis récréatif, mais il va falloir encore attendre un peu avant que cela soit effectif.

Début mai, le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach, a confirmé au journal allemand Handelsblatt qu’il soutenait que le pays légalise le cannabis, en déclarant : « J’ai toujours été opposé à la légalisation du cannabis, mais j’ai révisé ma position il y a environ un an.

Plus tôt, le 6 avril, Marco Buschmann, le ministre de la Justice a annoncé qu’il était en train d’élaborer une stratégie de légalisation en collaboration avec le ministère de la Santé, ce qui impliquerait un processus de consultation. Ce processus comprendrait des pourparlers impliquant la représentation des gouvernements fédéral, étatiques et locaux, ainsi que d’autres organisations. Les conversations devraient commencer cet été, avec un projet de loi officiel espéré d’ici la fin de 2022.

Le même jour, via Twitter, le ministre des Finances Christian Lindner a également confirmé que le pays engageait le processus de légalisation, affirmant que le cannabis serait bientôt légal en Allemagne.

La décision de légaliser a été prise en octobre 2021 par la nouvelle coalition gouvernementale au pouvoir en Allemagne, composée de trois partis favorables à la légalisation : les sociaux-démocrates (SPD), les verts et les libres démocrates (FDP). En novembre 2021, on disait qu’un projet de loi était en cours.

La décision était de créer « la vente contrôlée de cannabis aux adultes à des fins récréatives dans des magasins agréés ». Cela rendrait le cannabis accessible aux adultes de 18 ans et plus.

Pendant des années, l’Allemagne a été gouvernée par des coalitions de droite, dirigées par Angela Merkel des chrétiens-démocrates. La réforme du cannabis a été bloquée à plusieurs reprises par ces partis, alors même que l’Allemagne elle-même s’acclimatait à son idée, une plus grande partie de la population étant d’accord avec sa légalisation. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles Angela Merkel a démissionné, comprenant qu’une nouvelle ère était arrivée.

Lors des dernières élections du Bundestag en 2021, on savait déjà que Merkel, la chancelière depuis 2005, se retirerait. L’élection qui en a résulté a vu l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de centre-droit de longue date perdre le dessus au profit des sociaux-démocrates, un partenaire de coalition de la CDU qui est pro-cannabis, mais qui a été constamment étouffé par la CDU. Cette fois-ci, le SPD a remporté le plus de sièges et a exclu les chrétiens-démocrates de toute coalition, en formant plutôt un avec deux autres partis pro-légalisation. En fait, l’un des premiers sujets d’affaires a été la légalisation du cannabis.

L’Europe va t’elle vers une légalisation du cannabis ?

La nouvelle tendance en Europe est que des pays comme l’Allemagne déclare vouloir légaliser le cannabis. Le premier à le faire fut le Luxembourg . En septembre 2021, le Luxembourg est devenu le premier pays européen à faire une telle déclaration, alors que le projet de loi dont il parlait n’était qu’une proposition. Selon la proposition, le Luxembourg autoriserait l’utilisation par des adultes de plus de 18 ans et aux résidents privés de cultiver jusqu’à quatre plantes dans une maison.

La Suisse a également fait des annonces importantes au sujet de la légalisation du cannabis. En septembre 2021, elle a également prononcé la décision de légaliser via la Commission de la sécurité sociale et de la santé, qui fait partie du Conseil des États, également connu sous le nom de chambre haute de l’Assemblée fédérale. Le conseil a procédé à un vote, neuf membres sur onze votant pour modifier les lois (et non pour légaliser directement). La prochaine étape consiste pour le Parlement à rédiger un projet de loi, ce qui signifie qu’aucune loi n’est encore sur le point de changer, et il n’y a aucune garantie quant à la manière dont elles le feront.

D’autre part, Malte ne s’est pas contentée de faire des déclarations en allant jusqu’au bout et devenant le premier pays européen à adopter une mesure. La nouvelle loi autorise la culture et l’utilisation, mais ne met pas en place un marché de vente réglementé. Les adultes de 18 ans et plus peuvent avoir jusqu’à sept grammes sur eux et jusqu’à 50 grammes stockés.

Le pays cherche à créer des « associations » à la place d’un marché de vente légal, où des organisations à but non lucratif cultiveront et distribueront des plantes et des semences. Cela ressemble aux clubs de cannabis espagnole, mais alors que les clubs espagnols fonctionnent à partir d’un vide juridique, ceux de Malte fonctionneraient de manière transparente.

Conclusion

Le monde évolue dans le bon sens en ce qui concerne la légalisation du cannabis, même si cela n’avance pas toujours rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.