hhc légal

Le HHC est-il un Cyclohexylphénol et est il illégal ?

Un magazine d’actualité du Cannabis à récemment écrit un article avec dans le titre cette phrase « le HHC est classé stupéfiant! ». Cet article a provoqué de vives réactions, auprès des professionnels et des consommateurs français de Cannabis légal.

Dans cet article, le rédacteur précise avoir trouvé la preuve que le HHC est illégal en France. Le rédacteur nous explique que le HHC (Héxahydrocannabinol) ferait partie des « cyclohexylphénols ». Les cyclohexylphénols font parties d’une catégorie de molécules considérées comme stupéfiantes.

Nous avons donc contacté des chimistes, producteurs de HHC et avocats pour nous accompagner afin de répondre à la question :

Le HHC produit par hydrogénation de THC est-il un cyclohéxylphénol ?

L’hexahydrocannabinol (HHC) produit par hydrogénation du THC (tétrahydrocannabinol) n’est généralement pas considéré comme un cyclohexylphénol. Le HHC est un cannabinoïde synthétique qui est produit en faisant réagir le THC avec de l’hydrogène en présence d’un catalyseur. La réaction d’hydrogénation réduit la double liaison dans la structure du THC, ce qui conduit à la formation d’un cycle hexahydro (c’est-à-dire un cycle de 6 atomes de carbone reliés les uns aux autres).

Le terme « cyclohexylphénol » est souvent utilisé pour désigner une classe de cannabinoïdes synthétiques qui contiennent un groupe cyclohexyle dans leur structure moléculaire. Bien que la production de HHC implique une modification chimique du THC, le HHC n’a pas de groupe cyclohexyle dans sa structure moléculaire et ne devrait donc pas être considéré comme un cyclohexylphénol.

Les cyclohexylphénols sont des molécules faisant partie d’une catégorie classées comme stupéfiantes.

La structure du HHC n’est pas compatible avec la catégorie des cyclohexylphénols, du fait de l’absence de 2ème OH sur le cycle cyclohexyle, mais aussi de la présence d’un 3ème substituant dans le cycle phénol.

La loi qui classe les « cyclohexylphénols » comme stupéfiants, désigne en fait plus exactement les dérivés du 2-(3-hydroxycyclohexyl) phénol, avec les variations suivantes :

  • Avec un substitut en position 5 du noyau phénol type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, methyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
  • Noyau cyclohexyl soit par ailleurs substitué ou non.

Cela correspond à des molécules « cannaibinöides CP », qui désigne une famille de cannabinöides synthétiques fabriqué par la compagnie Pfizer dans les années 70 et 80.

Il n’existe pas de cannabinoïde naturel qui soit un cyclohexylphénol. Les cannabinoïdes naturels tels que le THC, le CBD, le CBG, le CBN, etc. ne contiennent pas de groupe cyclohexyle dans leur structure moléculaire. Les cannabinoïdes cyclohexylphénols sont des composés de synthèses qui ont été créés en laboratoire.

Le HHC n’est donc pas classé comme étant un stupéfiant ?

Non, à ce jour, le HHC n’est pas classé comme stupéfiant et n’est pas illégal car :

  • Il ne fait pas partie de la catégorie des cyclohexylphénols
  • Il n’est pas dans la liste des stupéfiants
  • Il n’est pas dans la liste des produits dangereux

source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *