tétrahydrocannabinol THC

Qu’est ce que le THC ?

Le THC ou tétrahydrocannabinol est la principale substance psychoactive issue du cannabis, une plante qui est utilisée à des fins récréatives et médicinales depuis l’antiquité. En moyenne une fleur de cannabis contient 15% de THC, et certaines variétés de cannabis peuvent en contenir jusqu’à 30%. En général plus le taux de THC est élevé, plus les effets sont intenses.

Le THC active le mécanisme de production de dopamine du cerveau, ce qui crée produit un effet euphorique chez son consommateur. Il possède également des propriétés thérapeutiques telles que l’analgésie, des propriétés anti-inflammatoires et a été utilisé pour traiter une variété de conditions.

Structure chimique du THC

Le THC, ou tétrahydrocannabinol, est un composé chimique qui est le principal cannabinoïde psychoactif trouvé dans la plante de cannabis (Cannabis sativa). Il a une structure chimique complexe composée de 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène, avec une formule chimique brute de C21H30O2.

La structure chimique du THC est constituée d’un noyau bicyclique, appelé noyau terpène, qui se compose de trois cycles : un cycle benzénique (ou aromatique) fusionné avec deux cycles tétrahydrofurane. Le cycle benzénique a également un groupe alkyle (un groupe de carbone et d’hydrogène) attaché à l’un de ses côtés. Le THC appartient à la classe des terpénoïdes, qui sont des composés organiques dérivés de l’isoprénoïde.

La structure chimique du THC est responsable de ses propriétés psychoactives, car elle se lie aux récepteurs cannabinoïdes présents dans le système endocannabinoïde du corps humain, en particulier les récepteurs CB1 situés dans le cerveau et le système nerveux central. Cette interaction avec les récepteurs cannabinoïdes modifie l’activité neuronale, entraînant les effets psychoactifs caractéristiques associés à la consommation de cannabis.

Quels sont les effets du THC ?

Le THC affecte son consommateur, par la stimulation des neurotransmetteurs de son cerveau (Système endocannabinoïde), ce qui pour effet, la production de dopamine.

Les premiers symptômes peuvent être euphoriques et stimulants. L’utilisateur peut ressentir une conscience sensorielle accrue, et la possibilité de ressentir plus de plaisir, plus de choses qu’il ne le ferait normalement.

Principaux effets recherchés :

  • Euphorie
  • Relaxation
  • Gain d’appétit
  • Créativité
  • Rires

(Cette liste est non exhaustive)

Cependant la consommation de THC peut aussi provoquer des vertiges, de l’anxiété et paranoïa, des pertes de mémoire temporaire, une augmentation du rythme cardiaque. Mais rassurez vous le surdosage n’est pas dangereux pour l’homme; il est plus courant d’éprouver des sentiments de panique dans ce type de situation.

Les propriétés médicinales du THC et ses bénéfices

Ses propriétés médicinales incluent le soulagement de la douleur, pour réduire l’inflammation et soulager le stress, la fatigue ou les problèmes de sommeil.

 Il est également utilisé pour traiter un large éventail d’affections, allant des troubles de l’anxiété à la perte d’appétit chez les patients atteints du sida. Ses propriétés thérapeutiques comprennent également la lutte contre les nausées et les vomissements et bien d’autres applications.

Quel est le temps d’élimination du THC ?

L’élimination du THC de l’organisme est assez lente, avec une demi-vie de 44 à 60 heures. (Temps nécessaire après la consommation, pour que la présence de la substance soit divisé par deux dans l’organisme.)

La vitesse d’élimination dépend de nombreux paramètres, comme le mode de consommation ou la corpulence. De plus la consommation régulière de THC entraine une augmentation considérable de son temps d’élimination.

Présence du THC dans les urines :

  • Usage Rare : 3 à 5 jours
  • Usage occasionnel : 5 à 15 jours.
  • Usage régulier : 30 à 70 jours.
  • Usage quotidien : plus de 3 mois.

Présence du THC dans le sang

  • Usage rare et occasionnel : jusqu’à 72 heures.
  • Usage régulier et quotidien : plus d’un mois.

Présence du THC dans la salive

  • Usage rare et occasionnel : 6 à 10 heures.
  • Usage régulier : jusqu’à 24 heures.
  • Usage intensif ou quotidien : jusqu’à 8 jours.

Est ce qu’il existe d’autres THC ?

Oui, le THC englobe tous les cannabinoïdes « Tétrahydrocannabinols » en commençant par le plus connue, le Delta-9 THC (Δ9-Tetrahydrocannabinol), Delta-8 THC (Δ8-Tetrahydrocannabinol) et le Delta-10 THC (Δ10-Tetrahydrocannabinol). Il existe d’autres THC comme le Delta-6 THC (Δ6-Tetrahydrocannabinol) et le Delta-3 THC, détectés dans certaines variétés de cannabis, bien que leurs présences soit très rare.

Liste des tétrahydrocannabinols :

  1. Delta-9-tétrahydrocannabinol (Δ9-THC)
  2. Delta-8-tétrahydrocannabinol (Δ8-THC)
  3. Delta-10-tétrahydrocannabinol (Δ10-THC)
  4. Delta-7-tétrahydrocannabinol (Δ7-THC)
  5. Delta-6a,10a-tétrahydrocannabinol (Δ6a(10a)-THC)
  6. Delta-6-tétrahydrocannabinol (Δ6-THC)
  7. Delta-4-tétrahydrocannabinol (Δ4-THC)

Le THC est il légale en France ?

Non, en France tout les tétrahydrocannabinols (Δ9, Δ8, Δ10 et Δ6) naturels ou synthétiques, leurs esters, éthers, sels ainsi que les sels des dérivés précités et les produits qui en contiennent sont illégales à la consommation, à la vente et à l’usage si les produits ont un taux de THC supérieur à 0.3%.

L’usage de stupéfiants est un délit:

Acte interdit par la loi et puni d’une amende et/ou d’une peine d’emprisonnement inférieure à 10 ans. Il peut être sanctionné par le paiement d’une amende forfaitaire: Somme à régler dans un délai précis à la suite de certaines infractions relatives notamment à la circulation routière et sans passage par un tribunal. Le montant peut être minoré ou majoré en fonction de la date de paiement..

Cette amende est délivrée à l’auteur des faits par un policier ou un gendarme.

Son montant est de 200 €. Il ne peut pas être modifié par les policiers ou les gendarmes.

Ce montant peut être réduit ou augmenté en fonction du délai dans lequel le paiement est effectué. S’il y a réduction, on parle de minoration. S’il y augmentation, on parle de majoration.

L’amende est minorée si la personne qui a commis cette infraction paie directement l’agent qui le verbalise ou s’il la règle dans les 15 jours à compter de la constatation de l’infraction. Le montant de l’amende forfaitaire minorée est de 150 €.

L’amende est majorée si le contrevenant ne paie pas dans les 45 jours qui suivent la constatation de cette infraction ou de l’envoi de l’avis d’infraction. Le montant de l’amende forfaitaire majorée est de 450 €.

Le paiement de l’amende met fin aux poursuites judiciaires.

Si l’auteur des faits ne paie pas l’amende, un procès peut avoir lieu devant le tribunal correctionnel.

Dans ce cas, l’usager de drogues risque 1 an de prison au maximum et 3 750 € d’amende au maximum.

Ces peines s’appliquent quelles que soient les substances concernées (cannabis, cocaïne…).

L’amende forfaitaire: Somme à régler dans un délai précis à la suite de certaines infractions relatives notamment à la circulation routière et sans passage par un tribunal. Le montant peut être minoré ou majoré en fonction de la date de paiement. payée est inscrite au casier judiciaire.

L’amende qui ne serait pas réglée figure au casier judiciaire à l’expiration du délai de prescription de la peine. Ce délai est de 6 ans pour les délits et de 3 ans pour les contraventions à compter du jour où la décision est devenue définitive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *