culture de cannabis italie

L’industrie italienne du chanvre appelle à l’intervention de la Commission européenne

Contexte historique et économique

L’industrie italienne du chanvre a une longue histoire, remontant à l’époque où l’Italie était un acteur majeur dans la production de chanvre de haute qualité. Cependant, cette industrie a connu des hauts et des bas au fil des décennies. À la fin du XIXe siècle, l’industrie du chanvre en Italie était encore largement artisanale, avec une production principalement destinée à l’autoconsommation. Ce n’est qu’à partir des années 1870 que l’industrie a commencé à se structurer autour de grands groupes industriels, malgré de nombreux défis tels que la concurrence des manufactures à domicile, le manque de capitaux et un marché intérieur limité.

Défis actuels et appel à l’intervention

Aujourd’hui, l’industrie italienne du chanvre fait face à de nouveaux défis, notamment en raison de la réglementation stricte entourant le cannabidiol (CBD). En 2020, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a statué que les États membres ne peuvent pas interdire la commercialisation de produits à base de CBD légalement produits dans un autre État membre, à condition qu’ils soient extraits de la plante entière de Cannabis sativa. Malgré cette décision, le gouvernement italien a récemment inclus le CBD naturel dans la liste des médicaments extraits de substances narcotiques, ce qui a des conséquences dramatiques pour la filière agro-industrielle du chanvre en Italie.

Rôle de la Commission européenne

L’industrie italienne du chanvre appelle désormais à une intervention de la Commission européenne pour clarifier et harmoniser la réglementation sur le CBD et soutenir le développement de la filière. La Commission européenne a déjà montré son engagement envers le développement durable et l’économie circulaire, notamment en soutenant des projets comme « Hemp4Circularity », qui vise à établir une filière européenne du chanvre. Ce projet, soutenu par l’Union européenne, a pour objectif de développer une filière chanvre textile en Europe, en mettant l’accent sur la collecte de données agricoles et la promotion de la matière.

Avantages environnementaux et économiques du chanvre

Le chanvre présente de nombreux avantages environnementaux, tels que le stockage du carbone, la prévention de l’érosion des sols et la promotion de la biodiversité. En outre, la culture du chanvre contribue à la réalisation des objectifs du pacte vert pour l’Europe, en offrant une alternative durable et écologique aux matériaux traditionnels. La France, par exemple, est le plus grand producteur de chanvre en Europe, représentant plus de 70 % de la production de l’UE.

Conclusion

L’industrie italienne du chanvre, confrontée à des défis réglementaires et économiques, appelle à une intervention de la Commission européenne pour harmoniser les réglementations et soutenir le développement de la filière. En capitalisant sur les initiatives existantes et en promouvant les avantages environnementaux et économiques du chanvre, l’Europe peut renforcer sa position dans ce secteur en pleine croissance. Une intervention coordonnée de la Commission européenne pourrait non seulement aider l’industrie italienne à surmonter ses défis actuels, mais aussi contribuer à la transition vers une économie plus verte et plus durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *